Premier test grandeur nature

Le jour J approchant à grands coups de pédales et la météo clémente de ce week-end nous ont poussés à faire une petite virée dans les environs.

On a embarqué Touftouf, Simone et Trevor (sans oublier Faustine). On a rempli toutes nos sacoches et on a mis cap à l’est en direction de Visp (Viège pour les francophones). Le but principal était de faire un test en conditions réelles avec tout le matériel : 38 kg de véhicules, 40 kg de bagages et 12 kg d’enfant 😉 . On a donc trainé 90 kg derrière nous !

Forts de nos précédentes expériences à vélo, on avait estimé pouvoir rouler environ 3 heures avec Faustine pour une distance approximative de 50 km par jour. Du coup on a choisi de passer la nuit au camping de Viège. Le trajet s’est très bien déroulé avec une petite pause repas au bord du Rhône. On a atteint Viège sans encombre en début d’après-midi 🙂 .

Contents de notre journée, on n’a pas hésité à se ruer sur des bières en vieille ville ! C’était donc notre première mésaventure … L’heure du repas de Faustine arrivant (et les cris avec), on s’est rendus compte qu’on n’avait rien à manger pour elle. On file faire des achats alimentaires pour les repas (nota bene : toujours avoir du stock).
Arrivés au camping, on commence par monter la tente. On s’est vite rendus compte que les 20 minutes lors du montage test n’avait pas pris en compte l’enfant : 2 heures pour installer le campement !
Repus et désaltérés (encore une bière au camping), on couche l’enfant sans encombre et on la rejoint peu après. 3h du matin, gros mal de ventre pour Paride ! Je l’entends partir aux toilettes, c’est une petite gastro … 4h du matin, grosse envie de vomir. Paride essaie d’ouvrir la porte de la tente, trop tard ! 7h du matin, réveillés par un boucan d’enfer ! Ce con d’oiseau a réussi a se coincer entre les deux toiles de la tente !
Après cette nuit mouvementée, Faustine se réveille comme une fleur avant d’hurler pour le biberon ! Paride reste endormi comme une fleur fanée ! Au final il nous aura fallu toute la matinée pour lever le camp et finalement reprendre la route du retour.

Au niveau du matériel, on est relativement rassurés avec quelques petits compléments-corrections à apporter : éponge à vaisselle, chaise pour Faustine, boîte à savon, sacs compressibles, …

Hormis les crises « alimentaires », Faustine a été adorable ! Elle a profité de Touftouf pour faire la sieste ou chanter avec papa et maman et lors des haltes on a profité pour passer du temps avec elle (ou dormir …). On se réjouit de se lancer dans ce voyage avec notre petite !

Salut les Ploucs !

Posts created 6

Laisse un commentaire ...

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut